Avant-course Bahreïn 2018: une nuit au désert

C’est déjà la deuxième course de la saison 2018! Ça passe vite, n’est-ce pas? Après un Grand Prix d’Australie dramatique (et chanceux pour le vainqueur), le Grand Cirque de la Formule 1 déploie son immense chapiteau dans le désert, au Bahreïn.

Depuis quelle année la course a eu lieu en pleine nuit? Quel est le nom du premier virage du circuit? Quelles sont les statistiques à retenir sur le Grand Prix de Bahreïn? Voici la deuxième édition de Sur la ligne de départ

Si le Grand Prix d’Australie nous a donné partiellement des résultats espérés, celui de Sakhir devrait être plus révélateur de ce qu’on pourrait voir en 2018. L’an dernier, Sebastian Vettel a mis fin à la séquence victorieuse de Mercedes dans le désert, finissant au top devant eux.

À Melbourne, l’Allemand a remporté l’épreuve australien, grâce à l’intervention de la Voiture de sécurité virtuelle. Quant à Lewis Hamilton, il était entièrement en contrôle avant ce moment. Pour Red Bull, on espère un meilleur sort qu’à l’Albert Park.

Bien qu’elle n’ait pris part qu’à deux courses bareïniennes, l’écurie Haas a enregistré son meilleur résultat en Formule 1 dans ce pays. En 2016, Romain Grosjean avait terminé cinquième. Ce qu’on a vu en partie, il y a deux semaines, doit se concrétiser. En effet, on reconnaît la force des Américains, mais il faut éviter les erreurs humaines.

histoire du grand prix

  • Présent au calendrier depuis 2004, le Grand Prix de Bahreïn est la première course disputée au Moyen-Orient.
    • L’année suivante, la Turquie accueillait sa première course de Formule 1, à Istanbul.
    • Cinq ans plus tard, Abu Dhabi se joignait à la fête.
    • Cependant, l’épreuve bahreïnienne fut annulée en 2011, en raison du conflit politique touchant le pays (le tout faisait partie du Printemps arabe).
    • L’année suivante, des activistes pour les droits humains ont demandé l’annulation de l’édition 2012, dû à un usage excessif des forces de l’ordre pendant les manifestions du Printemps arabe. La course eut quand même lieu.
  • À deux reprises, le Circuit international de Sakhir a accueilli la première course de la saison (2006 et 2010).
    • En 2006, afin d’éviter un clash avec les Jeux du Commonwealth à Melbourne, le Grand Prix d’Australie interchangea ses dates avec celles du Bahreïn.
  • Depuis 2014, la course se déroule sous les projecteurs, à 18h (heure locale)
    • Le changement a eu lieu afin de célébrer les dix ans du Grand Prix.
    • C’est le deuxième événement organisé en pleine nuit, après celui de Singapour (depuis 2008).
  • Lors de la même année (2014), le circuit annonce que le premier virage sera nommé en l’honneur de Michael Schumacher, vainqueur de la première édition en 2004.
  • Toujours en 2014, le duel fratricide épique entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg s’est terminé avec un écart de 1.085 secondes, la plus petite marge de l’histoire de ce GP.

le circuit

Bahrain International Circuit

Bahrain International Circuit (5.412 km/57 tours)
Premier GP à Sakhir: 2004 (2 ans avant V8)

  • Situé pas très loin de Manama, la capitale du Bahreïn, le Bahrain International Circuit a été construit en plein milieu du désert.
    • Devinez qui est l’architecte du circuit? Oui, c’est Hermann Tilke!
    • Malgré une grande présence d’adhérence, il existe des craintes quant au sable.
    • En effet, les pilotes et les écuries craignent que des vents forts poussent le sable sur le tracé. Heureusement, les employés du BIC font le travail.
  • Il existe six pistes différentes, dont celui utilisé pour la Formule 1.
    • En 2010, la version « Endurance » fut choisie pour célébrer les 60 ans du sport. Très mauvaise idée. Cela a donné lieu à une course aussi nulle que la saison 2017-18 du Canadien de Montréal.
    • Des modifications mineures ont eu lieu en 2005, au virage 4. Or, le meilleur tour en course de Michael Schumacher (1:30.252 en 2004) fut remplacé par celui de Pedro de la Rosa (1:31.447).
      • Le meilleur tour absolu appartient à Valtteri Bottas, réalisé l’an dernier pendant les qualifications (1:28.769).

statistiques

VICTOIRES: 

 

  • Pilotes: Fernando Alonso & Sebastian Vettel (3)
  • Écurie: Ferrari (5)

POLES:

  • Pilotes: Michael Schumacher, Lewis Hamilton, Sebastian Vettel & Nico Rosberg (2)
  • Écurie: Mercedes (5)

MEILLEURS TOURS:

  • Pilote: Nico Rosberg (3)
  • Écurie: Ferrari (4)

PODIUMS:

  • Pilote: Kimi Raïkkönen (8) (8 boissons non-alcolisées bues sur le podium)
  • Écurie: Ferrari (12)

à surveiller

  • Cette fin de semaine, Sebastian Vettel devrait être le 18ème pilote à participer à 200 courses de Formule 1.
    • Ironiquement, c’est au Bahreïn, en 2016, que l’Allemand ratait le départ d’un Grand Prix pour la première fois de sa carrière. Tout cela grâce à son moteur qui a lâché un gros pet nerveux.
  • Quant à son rival, Lewis Hamilton, il disputera sa 100ème course avec Mercedes.
    • Autre nouveau record: Hamilton devient le premier pilote à prendre part à plus de 100 épreuves avec deux écuries différentes (110 avec McLaren).
  • Si jamais Force India marque plus de 13 points, l’écurie indo-britannique atteindra le plateau des 1000 points en Formule 1.
  • Tu sais que ça va mal chez McLaren lorsque l’écurie n’a pas gagné en 100 courses.
    • Ce sera le cas si Fernando Alonso ou Stoffel Vandoorne ne triomphe pas, dimanche.
    • De plus, la dernière victoire de Team Woking remonte au Grand Prix du Brésil en 2012, grâce à Jenson Button.
  • En gagnant ce dimanche, Vettel pourrait devenir le premier pilote à remporter deux fois le Grand Prix de Bahreïn de manière consécutive (déjà gagné en 2012 et en 2013).
    • Outre le quadruple champion du monde, Lewis Hamilton (2014 & 2015), Fernando Alonso (2005 & 2006) et Felipe Massa (2007 & 2008) ont gagné la course consécutivement.
  • Le Bulletin F1 souvent mentionné les deux saisons complètes sans point de Marcus Ericsson. De plus, il n’a pas terminé dans le top depuis Italie 2015. Si tel est encore le cas ce dimanche, il prolongera cette malheureuse séquence à 50 courses consécutives.
  • Lewis Hamilton vous souhaite une bonne saison de baseball!

    Si jamais Lewis Hamilton termine dans le top 10, il égalera le record de courses consécutives dans les points (27), établie par Kimi Raïkkönen entre 2012 et 2013.

 

Démarrez une conversation

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *