Présaison 2020 (Bloc 1 Jour 1): doublé Mercedes d’emblée

Le premier jour des essais présaison 2020 de Formule 1 ont débuté sous le beau soleil de Barcelone. Comme en saison régulière, en 2019, Mercedes a terminé la journée au sommet des chronos.

PODCAST: Histoires de F1, une balado sur des moments historiques et/ou inusités de la Formule 1.

La défense du titre de Mercedes a commencé sur les chapeaux de roues. Lewis Hamilton, champion du monde en titre, a inscrit le meilleur temps de la journée, en 1:16.976. Son coéquipier, Valtteri Bottas, le suit au deuxième rang.

Bottas occupait le sommet des chronos, au cours de la matinée, avec un temps de 1:17.313, en chaussant des pneus C3 (la gomme médium). En après-midi, le Finlandais laissa sa place à Hamilton, qui a abaissé le résultat à plusieurs reprises. Le Britannique l’a fait avec des C3 et, ensuite, avec des C2 (le deuxième train de pneus la plus dure de Pirellli).

Sergio Perez compléta le top 3, avec un temps étant quatre dixièmes plus lent que la Mercedes de Bottas. Si son chrono fut impressionnant, c’est sa Racing Point qui écarquilla bien des yeux. En effet, la RP20 ressemble à la W10 de Mercedes, le châssis vainqueur de la saison dernière! Ceci étant dit, le Mexicain s’occupait de relais courts, suggérant que la voiture rose comportait peu d’essence à bord. Racing Point a l’intention de terminer comme meilleure écurie du reste du peloton.

La Racing Point RP20: une copie de la Mercedes 2019?

Chez Red Bull, Max Verstappen a terminé quatrième au classement général, malgré deux tête-à-queues en après-midi. L’écurie autrichienne, comme Racing Point, avait un programme de relais courts. Cependant, ce furent des passages plus courts. Cela n’empêchait aucunement Verstappen de boucler 168 tours sur le circuit de Barcelone, représentant le plus grand nombre de ce premier jour. La RB16 semble déjà bien huilée.

Carlos Sainz, quant à lui, participa à un programme de longs relais en après-midi. L’Espagnol de McLaren se plaça sixième, derrière la Toro Rosso AlphaTauri de Daniil Kvyat. Ce dernier connut un problème de type informatique, en plus d’effectuer un tête-à-queue dans la chicane.

Nouvelle approche chez Ferrari

À pareille date, l’an dernier, Ferrari menait la première journée du bloc 1 des essais hivernaux. Cette année, la Scuderia se retrouve au onzième rang du classement général. Sebastian Vettel devait être en piste, mais il ne se sentait pas bien. C’est Charles Leclerc qui le remplaça pour la journée entière.

Bien qu’en onzième place, Leclerc a bouclé 131 tours. Pour l’occasion, Ferrari a changé sa stratégie. L’équipe italienne a décidé de se concentrer sur une meilleure connaissance de la voiture. L’an dernier, la SF90 était rapide, mais manquait de fiabilité.

Améliorations chez Williams

Un an après avoir manqué une bonne partie des essais hivernaux, Williams a débuté son programme sur le bon pied. L’équipe de Grove, en Angleterre, fut la première voiture à inaugurer ces tests 2020.

George Russell a complété 73 tours sans le moindre ennui, en matinée, alors que Nicholas Latifi, seule recrue en Formule 1 cette saison, en a bouclé 63 en après-midi.

Il y a une amélioration visible, mais il reste encore beaucoup de travail. Comme il s’agit de la première journée d’essais, il est très difificile de savoir s’il y a un gain de performance très exponentielle, comparé aux autres écuries. Seul le temps nous le dira.

Le retour de Kubica

En matinée, Alfa Romeo a dévoilé officiellement la C39, avec les couleurs originales (bourgogne et blanc). Juste après, c’est Robert Kubica qui inaugura la nouvelle voiture. Le Polonais, signé en début d’année comme troisième pilote, a inscrit le treizième meilleur résultat (1:18.386), devant la Haas de Kevin Magnussen et l’autre Alfa Romeo d’Antonio Giovinazzi. Ce dernier a été le seul à inscrire un chrono de 80 secondes.

Chez Renault, Daniel Ricciardo et Esteban Ocon se sont partagé la R.S.20 et ont enregistré respectivement les septième et huitième positions. Finalement, le Québécois Lance Stroll a pris part à la séance de l’après-midi, se plaçant au dixième rang avec 52 tours.

Alignement du Jour 2

  • Mercedes: à confirmer
  • Ferrari: Sebastian Vettel (AM) | Charles Leclerc (PM)
  • Red Bull: Alex Albon
  • McLaren: Lando Norris
  • Renault: Esteban Ocon (AM) | Daniel Ricciardo (PM)
  • AlphaTauri: Pierre Gasly
  • Racing Point: Sergio Perez
  • Alfa Romeo: Kimi Raïkkönen
  • Haas: Romain Grosjean
  • Williams: George Russell

Démarrez une conversation

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *