Bulletin de notes Abu Dhabi 2019: la belle fin à Yas Marina

Lors du Grand Prix d’Abu Dhabi, Lewis Hamilton a mis fin à une belle saison 2019 avec une victoire dominante. Max Verstappen (Red Bull) et Charles Leclerc (Ferrari) complètent le podium. Quelles sont les chances pour que Hamilton obtienne un 10? Voici le Bulletin de notes du Grand Prix à Yas Marina.


Le podcast sur le Grand Prix d’Abu Dhabi, à Yas Marina


1- Lewis Hamilton (Mercedes): 10

Grille de départ: pôle position

Malgré un doute émis lors des essais du vendredi, Lewis Hamilton a été dominant de A à Z, sur le circuit de Yas Marina. Le pilote britannique a remporté le dernier Grand Prix de la saison avec une avance de 17 secondes sur Max Verstappen, sans avoir été inquiété.

Évidemment, c’était logique de lui donner un 10 pour conclure une belle année.

2- Max Verstappen (Red bull): 9

Grille de départ: 2e

Ce n’était pas une performance aussi solide que Hamilton, mais Max Verstappen a très bien piloté, malgré des ennuis de moteur. Pendant qu’il trouvait une solution à son problème, il a repris sa deuxième position, aux dépens de Charles Leclerc. Ensuite, il a été capable de se débarrasser du Monégasque.

Ce fut suffisant pour terminer le championnat 2019 au troisième rang. On se voit à la remise des prix de la FIA!

3- Charles Leclerc (Ferrari): 8

Grille de départ: 3e

Charles Leclerc est revenu sur le podium, après une absence de quatre courses hors du top 3. Ayant pris le deuxième rang de Verstappen au départ, il n’a pas été capable de la garder. En effet, Verstappen est revenu à sa place de début.

Le pilote Ferrari a même changé sa stratégie, passant d’un arrêt aux puits à deux (surtout avec un train de pneus tendres en surplus). Avec cela, il a réussi à empêcher Valtteri Bottas de lui voler un podium.

De plus, Leclerc peut se compter chanceux d’avoir fini troisième, car son écurie a écopé d’une amende de 50 000 euros (environ 73 000$ canadiens) pour une différence de quantité d’essence à bord.

4- Valtteri Bottas (Mercedes): 9

Grille de départ: 20e

Frappé par deux pénalités de grille pour deux changements de moteur, Valtteri Bottas a terminé à la porte du podium. Pour remonter le peloton, le Finlandais a dépassé ses adversaires à l’ancienne: sans DRS pendant 18 tours. Par contre, ce manque de réduction de la traînée l’a empêché de se débarrasser de Nico Hulkenberg.

Course vraiment propre pour le vice-champion de la saison 2019.

5- Sebastian Vettel (Ferrari): 5.5

Grille de départ: 4e

Il était temps que 2019 se termine pour Sebastian Vettel. Largué en qualifications, Vettel n’a jamais été capable de compenser ce retard du samedi. Non seulement il reculait, tour après tour, mais un arrêt lent l’a rétrogradé derrière Alex Albon, qu’il dépassera, plusieurs boucles plus tard.

6- Alexander Albon (Red Bull): 6

Grille de départ: 5e

Voulant oublier la fin de course crève-cœur au Brésil, Alex Albon n’a guère fait mieux. Il pourra se vanter d’avoir tenu tête (en vain) à Sebastian Vettel, lors de l’épreuve.

7- Sergio Perez (Racing Point): 8.5

Grille de départ: 10e

Un autre classique de la part de Sergio Perez. Le Mexicain, qualifié hors du top 10, a été l’avant-dernier pilote à s’arrêter aux puits. Lorsqu’il est revenu en piste, Perez s’est occupé de revenir dans le top 10. Dans les derniers tours de l’épreuve, il a réussi le meilleur dépassement de sa vie sur Lando Norris.

Suffisant pour terminer comme meilleur du reste du peloton, à Yas Marina.

8- Lando Norris (McLaren): 7.5

Grille de départ: 6e

Victime dudit « meilleur dépassement de la carrière de Sergio Perez », Lando Norris peut se réjouir d’avoir connu une meilleure course que son coéquipier, Carlos Sainz.

Le Britannique de 20 ans était sur une stratégie d’un arrêt, qui fonctionnait relativement bien, avant d’être rattrapé par Checo. Outre ce moment, Norris a complété une première saison en Formule 1 de manière satisfaisante.

9- Daniil Kvyat (Toro Rosso): 8

Grille de départ: 13e

Pour clore sa première saison depuis son retour dans la compétition, Daniil Kvyat a terminé neuvième, grâce à un excellent relais en gommes durs. Il était resté le dernier pilote à ne pas s’être ravitaillé. Comme Perez, le Russe a remonté le peloton de brillante manière, entre autres avec un magnifique dépassement sur Nico Hulkenberg.

10- Carlos Sainz (McLaren): 7

Grille de départ: 8e

Battu par Lando Norris en qualifications, Carlos Sainz aurait espéré connaître un  meilleur sort. Afin de repartir de Yas Marina avec le sixième rang du classement des pilotes, l’Espagnol n’avait besoin que d’un point.

Il a terminé dixième, combiné à la sixième place (insuffisante) d’Albon et au dix-huitième rang de Pierre Gasly.

Pour obtenir ce point précieux, le Smooth Operator a dû effectuer deux arrêts et dépasser quelques pilotes. Il a dépassé Hulkenberg dans le dernier tour.

Pas sa meilleure course, mais il est resté quand même solide sur ses quatre roues.

11- Daniel Ricciardo (renault): 7

Grille de départ: 7e

Daniel Ricciardo pouvait conclure sa première saison chez Renault avec des points. L’arrêt anticipé effectué pour passer devant Carlos Sainz n’a jamais fonctionné et, en plus, l’Australien s’est retrouvé derrière Hulkenberg.

Incapable de dépasser Sainz, Ricciardo a été en mesure de passer devant son futur ex-coéquipier. Même si ce n’était guère assez pour finir dans le top 10, Renault peut se réjouir d’avoir gardé son cinquième rang au classement des constructeurs 2019.

12- Nico Hulkenberg (Renault): 6.5

Grille de départ: 9e

Une fin de saison (et de carrière en F1?) en queue de poisson pour Nico Hulkenberg. L’Allemand de 32 n’était qu’à quelques virages d’inscrire son dernier point avec Renault. Malheureusement, il lui manquait d’adhérence dans ses pneus. Il a vu Carlos Sainz ET Daniel Ricciardo lui voler des positions dans le dernier tour.

Quel dommage pour Hulkenberg, car il avait le potentiel pour finir maximum septième à Yas Marina.

13- Kimi Raikkonen (Alfa Romeo): 6

Grille de départ: 17e

Retour à la normal (dommage…) pour Alfa Romeo et Kimi Raikkonen. Deux semaines après avoir grimpé à la quatrième place au Brésil, l’Homme de glace s’est contenté des positions qui lui sont habituelles depuis la deuxième moitié de saison.

Malgré une bonne stratégie, passant des médiums aux durs, le Finlandais de 40 ans n’a pu retrouver le top 10.

14- Kevin Magnussen (Haas): 6

Grille de départ: 14e

Un gain de cinq places au départ n’était guère suffisant pour permettre à Kevin Magnussen de marquer des points. Le Danois a dégringolé au classement, tel le soleil couchant à Abu Dhabi.

15- Romain Grosjean (Haas): 5

Grille de départ: 15e

Est-ce que l’accrochage avec Valtteri Bottas, lors des essais du vendredi soir (ne le blâmez pas, c’est pas de sa faute) a été un moment catalyseur du reste de la fin de semaine de Romain Grosjean?

Probablement, car le Français a connu une course horrible (en gros, comme les autres) et a terminé très loin derrière son coéquipier.

La bonne nouvelle? La saison est enfin finie!

16- Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo): 5

Grille de départ: 16e

La première saison complète d’Antonio Giovinazzi en Formule 1 s’est terminée avec un Grand Prix d’Abu Dhabi presque sans saveur pour lui. Non seulement sa stratégie de deux arrêts n’a pas eu l’effet escompté, mais il s’est accroché avec la Williams de Robert Kubica.

17- George Russell (Williams): 6

Grille de départ: 18e

Malgré avoir balayé les séances de qualifications de la saison contre Robert Kubica, George Russell termine la saison avec un zéro pointé. Ce n’était clairement pas à Yas Marina qu’il marquerait son premier point en carrière.

Ayant passé la première partie de l’épreuve derrière Kubica, le jeune Britannique l’a rattrapé, uniquement pour le dépasser une bonne fois pour toute. Il finira dix-septième, loin devant le Polonais.

18- Pierre Gasly (Toro Rosso): 5

Grille de départ: 11e

Pierre Gasly pouvait terminer une saison en montagnes russes au sixième rang final des pilotes. Malheureusement, un contact causé par la Racing Point de Lance Stroll, au départ, l’a forcé à s’arrêter pour obtenir un nouvel aileron avant.

Suite à cela, il n’a jamais été en mesure de remonter le peloton. Il perd donc la bataille de la sixième place par un point…

19- Robert Kubica (williams): 5

Grille de départ: 19e

Le retour de Robert Kubica en F1 se termine là où elle avait débuté: aux bas-fonds du classement. Pourtant, Kubica avait bien commencé la course à Yas Marina, en se plaçant devant George Russell. Malheureusement, un contact avec Antonio Giovinazzi a causé des dommages à son plancher. Or, Russell en a profité pour passer et terminer devant lui.

Que c’est triste de voir la 97e et dernière course (?) de Robert Kubica se terminer ainsi.

DNF- Lance Stroll (Racing Point): 5

Grille de départ: 12e

Le contact au premier virage avec Pierre Gasly a ruiné n’importe quel espoir de transformer une douzième place en points. À partir de ce moment, Lance Stroll a passé le restant de son Grand Prix parmi les derniers, avant d’abandonner pour des ennuis de freins.

Démarrez une conversation

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *