AVANT-COURSE STYRIE 2020

Qu’est-ce qui est mieux qu’un Grand Prix d’Autriche? Deux! Après le spectacle offert la semaine dernière, la Formule 1 reste au Red Bull Ring pour le Grand Prix de Styrie. Ou bien Autriche II. Cette semaine, c’est Bryan Ouimet qui a rédigé l’Avant-course de cette course inaugurale.

Par Bryan Ouimet

Je suis sans mots. Non, je vous le jure! Le début de la saison 2020 de Formule 1 s’est entamée avec force et surprises. On nous avait promis une fin de semaine mouvementée, or il faut croire que nous avons été servis!

En ces temps de pandémie, nous avons tout de même eu le droit à un magnifique spectacle. Je l’admets, malgré tout cette nouvelle réglementation stricte, j’en ai eu pour mon argent (F1 TV bien sûr)!

Maintenant, passons aux choses sérieuses. Nous avions tous des prédictions assez franches de ce qu’allait être le début de la saison 2020. Petit rappel: Max Verstappen était double vainqueur de ce Grand Prix. Ça va sans dire qu’il était en terrain connu. Pour ce qui est du reste, on s’attendait à une approche classique du style Mercedes, Ferrari, Red Bull. Mais comme mentionné plutôt, ce fut une toute autre surprise : Racing Point en feu, Red Bull furieuse, Mercedes en tête (évidemment) et Ferrari qui traînait de la patte. Assez surprenant merci.

On est revenus sur ce premier acte de Autriche 1, dans notre podcast | Bulletin de notes d’Autriche I

Pourquoi le Grand Prix de Styrie?

 

La prochaine course se déroulera sur le même circuit, au Red Bull Ring, ce qui peut être avantageux pour certaines écuries. Le terrain déjà sondé, les pilotes ont alors une meilleure connaissance en leur capacité et celle de leur bolide.  Cette piste saura nous conquérir, une fois de plus cette fin de semaine.

Cependant, les pilotes participeront au Grand Prix de Styrie. Pourquoi ne pas avoir nommer cette course Autriche 2? C’est pour éviter une confusion générale, étant donné la tenue de cette épreuve sur le même tracé. On aura un autre programme double à Silverstone, avec le Grand Prix de Grande-Bretagne (2 août) et celui du 70e anniversaire de la F1 (9 août).

La Styrie est la région où se situe le Red Bull Ring, dont la capitale est Graz. Dr. Helmut Marko et le champion du monde posthume de 1970, Jochen Rindt, sont natifs de cette région, tout comme Dietrich Mateschitz, fondateur de l’empire Red Bull, les skieuses Renate Goetschl et Elisabeth Goergl et un certain Arnold Schawrzenegger!

McLaren synonyme de sang-froid

McLaren a su se démarquer grandement lors des qualifications, 4e position pour Norris ainsi que la 8e pour Sainz. L’écurie britannique, qui a subi certaines difficultés financières durant le confinement, a su remonter dans les rangs et tout de même permettre un podium pour son jeune pilote Norris, lui qui était tout fier de son premier CHAMPAAAGGGGNEEEEE!

Côté voiture, les ingénieurs ne semblaient pas inquiets de la performance de la voiture et semblaient assez calmes et insouciant face au DAS de Mercedes.  La voiture a su tenir son bout et Norris a quand même réussi à gagner 1.2 secondes en deux tours… (Karma pour Hamilton, comme le dirait bien Fernando)!

DAS ist GUT

Comme nous pouvions nous tous le prévoir, le DAS de Mercedes ne fut pas l’unanimité de toutes les écuries, principalement Red Bull qui fut la première à s’aventurer dans le désordre de la FIA et de faire une révision si la légalité du système DAS du cosntructeur allemand. Après une nuit d’échange, le verdict officiel est tombé : le DAS était totalement légal. Prévoyons-nous un système du genre chez l’écurie autrichienne? Nul le sait. Serait-ce intéressant? Oh que oui!

Un retour au bercail

Nous sommes en train de faire un voyage dans le temps, un retour aux sources. Après plusieurs rumeurs qui étaient suspendues dans l’air depuis quelques jours déjà, Renault le confirme enfin : Fernando Alonso sera de retour dans l’écurie qui lui a permis de gagner ses deux championnats du monde. Pour un contrat d’un million pour 2 ans, Renault croit en la possibilité d’avoir le développement nécessaire pour faire compétition aux grands noms. Serons-nous déçus? Seul 2021 nous le dira, pour l’instant, concentrons-nous sur 2020.

D’autres rumeurs, qui restent encore à confirmer, parleraient d’un retour de Sebastian Vettel chez Red Bull, si les performances du pilote n*2 Alexander Albon, ne soit pas à la hauteur des attentes. On aurait aperçu Vettel enfreindre quelques règles, au cours de la dernière fin de semaine, en se faufilant dans les rangs de RedBull pour discuter avec Horner et Dr Marko. Vettel serait-il empressé de se trouver un volant pour 2021? Faut croire que les vacances ne sont pas faites pour lui.

Le circuit

Le circuit Red Bull Ring possède quatre kilomètres d’asphalte et contient seulement dix virages. Il est identifié comme l’un des circuits le plus rapides de la compétition. Le circuit est situé dans les Alpes autrichiennes, dans la région de la Styrie, et proche de Spielberg. Les prises de vue de vidéos et de photos sont absolument magnifiques, grâce au décor montagneux et de l’énorme taureau Red Bull, que la marque de boisson énergisante a fait construire lorsque Dietrich Mateschitz a pris possession du circuit, en 2008.

Démarrez une conversation

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *