AVANT-COURSE GRANDE-BRETAGNE 2019

La Formule 1 revient à la maison, avec le Grand Prix de Grande-Bretagne. Fort de sa victoire exceptionnelle en Autriche, Max Verstappen veut continuer sur sa lancée. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette dixième manche de la saison 2019 de Formule 1.

Lors du dernier épisode…

Le bulletin de notes du Grand Prix d’Autriche 2019

QUELLE COURSE!

Max Verstappen a remporté le Grand Prix d’Autriche, au terme d’une remontée exceptionnelle. Le Néerlandais s’élançait de la deuxième place, mais connut un mauvais départ. S’arrêtant beaucoup plus tard, Verstappen dépassa Sebastian Vettel et Valtteri Bottas pour se retrouver deuxième. Avec deux tours à faire, il parvint à rattraper Charles Leclerc, qui menait la course de bout en bout.

Verstappen dépasse Leclerc au virage 3, mais les deux se touchent sans le moindre dommage physique. Le dépassement est actuellement sous enquête, mais, après une heure et demie de débat, Max Verstappen conserva sa victoire. Aucune pénalité ne lui a été infligée.

Leclerc et Bottas complétèrent le podium. Sebastian Vettel, qui a réalisé deux arrêts aux puits, termina quatrième et Lewis Hamilton finit cinquième. Le meneur au championnat dût s’arrêter aux puits, afin de changer d’aileron avant.

Cinq autres années pour Silverstone…

Jeudi matin, la Formule 1 et la British Racing Drivers Club (BRDC), les promoteurs du Grand Prix de Grande-Bretagne, ont annoncé la prolongation du contrat de la course britannique jusqu’en 2024.

Il s’agit de la fin d’une longue saga, qui aura duré pendant plus de deux ans. En juillet 2017, la BRDC avait activé une clause menant à la fin de l’accord en 2019. Le contrat devait prendre fin en 2026, mais une hausse des frais d’inscription au calendrier de 5%, signé avec Bernie Ecclestone en 2009, fut la raison derrière cette activation.

Cela met probablement fin aux rumeurs d’un Grand Prix dans les rues de Londres, qui ne cessent de réapparaître à chaque année.

Pour la saison 2020, on compte maintenant 18 épreuves présents pour 2020, incluant le nouveau Grand Prix du Vietnam et le retour des Pays-Bas au calendrier.

… et une autre de plus pour Sainz et Norris

La veille de cette annonce, l’écurie McLaren a confirmé que Carlos Sainz et Lando Norris resteraient chez McLaren pour la saison 2020.

On savait que ce ne serait aucunement surprenant, sachant que les deux pilotes connaissent une campagne remarquable avec la voiture papaye. Cependant, on est surpris que ce soit annoncé aussi tôt dans l’été, surtout avec la période des rumeurs de transferts en Formule 1. En fait, Sainz et Norris ont un contrat de plusieurs saisons avec McLaren. Dans le cas de Norris, les performances et les résultats obtenus se retrouvent au-delà des attentes de l’écurie britannique.

Avec la Saison folle qui commence tranquillement, on peut déjà biffer le nom de McLaren dans la liste de destinations travail…

Le Grand Prix de Grande-Bretagne 2018

Le Bulletin de notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2018

Sous le thème « It’s coming home », avec les bonnes performances de l’Angleterre à la Coupe du monde de soccer, les fans britanniques espéraient une sixième victoire de Lewis Hamilton à Silverstone. L’Anglais obtint la pôle position.

Comme le disait si bien l’ex-footballeur anglais Gary Lineker: « La F1 est un sport simple. Vingt pilotes se pourchassent entre eux et, à la fin, c’est toujours l’Allemand qui gagne. » C’est ce qui s’est exactement produit sur les terres de Lineker: Sebastian Vettel a remporté le Grand Prix de Grande-Bretagne, devant un Lewis Hamilton combattant pour terminer deuxième.

Hamilton fut victime d’un accrochage avec Kimi Raïkkönen, au départ, le reléguant à la 17ème place. Quant au coupable, il compléta le podium en finissant troisième. En quinze tours, Valtteri Bottas est passé de premier à quatrième, l’empêchant de mettre la main sur la fameuse première victoire en 2018. Cette course folle fut aussi marquée par l’accident de Marcus Ericsson et l’accrochage entre Romain Grosjean et Carlos Sainz.

Les pneus

Pour ce Grand Prix de Grande-Bretagne, Pirelli a décidé d’amener une sélection de pneus plus dure que lors des dernières courses. Les pilotes et les écuries n’ont clairement pas opté pour la gomme dure, malgré l’usage obligatoire de ce train.

Crédit: Pirelli

Le circuit

Depuis 1948, le circuit de Silverstone a énormément changé, surtout au fil des trente dernières années. Avec l’exclusivité du Grand Prix de Grande-Bretagne, la piste est passé de très rapide à lente, en 1991. Cependant, les travaux majeurs en 2011 ont redonné à Silverstone une certaine lettre de noblesse qu’elle avait.

Évolution de Silverstone, de 1949 à aujourd’hui (Crédit: Tom McKay, Wikipédia)

Les pilotes peuvent entamer certains virages à vive allure (Abbey, Copse et l’enchaînement Maggots-Becketts-Chapel), sans lâcher l’accélérateur.

Silverstone est un endroit idéal pour effecteur de beaux dépassements. Village (virage 3), Brooklands (virage 7) et Vale (entre les virages 15 et 16) sont les spots où c’est possible. Pour la première fois, nous aurons la chance de voir les pilotes activer le DRS dans des virages! En effet, la zone d’activation se trouve à Abbey, le premier virage du circuit, et offrira une chance d’attaquer à Village.

Avec les voitures plus larges que nous connaissons maintenant, attendez-vous à voir les F1 agir en fusées dans les virages.

Cette année, le tracé a connu des travaux de resurfaçage. L’an dernier, le nouveau (!) tarmac a été vilipendé par les pilotes et par la FIA, en raison de la présence de bosses sur le circuit. Pire: des soucis de drainage, à la suite de grosses pluies (la météo britannique à son meilleur), le Grand Prix de Grande-Bretagne 2018 en MotoGP fut complètement annulé.

Il y aura deux zones de DRS: une sur la droite de Wellington, l’autre au Hangar Straight. En 2018, une troisième zone fut ajoutée sur la ligne de départ/arrivée et aux deux premiers virages. Avec les accidents de Romain Grosjean et de Marcus Ericsson relié au DRS, la FIA a décidé de la supprimer pour cette année.

Romain Grosjean a eu un accident en utilisant le DRS au virage 1 de Silverstone.

Aussi, le bac à graviers a été agrandie à la sortie du virage 7. Cela veut dire que les pilotes devront éviter de mettre deux roues hors piste pour perdre du temps.

À surveiller

  • Lewis Hamilton a l’opportunité de remporter son sixième Grand Prix de Grande-Bretagne.
    • Il deviendrait le pilote le plus victorieux lors de cet événement. Hamilton est a égalité avec Jim Clark et Alain Prost.
  • En montant sur le podium ce dimanche, Sebastian Vettel récolterait son 50ème top 3 avec Ferrari.

Statistiques

Victoires

  • Pilotes: Jim Clark, Alain Prost, Lewis Hamilton (5)
  • Écurie: Ferrari (17)

POLES POSITIONS

  • Pilotes: Lewis Hamilton (6)
  • Écurie: Ferrari (15)

MEILLEURS TOURS

  • Pilote: Nigel Mansell (7)
  • Écurie: Ferrari (20)

PODIUMS

  • Pilotes: Lewis Hamilton (8)
  • Écurie: Ferrari (55)

Démarrez une conversation

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *