Abu Dhabi 2019: tout ce que vous devez savoir

Toute bonne chose a une fin. La saison 2019 de Formule 1 se termine cette fin de semaine, à 24 jours du temps des fêtes. Les championnats des pilotes et des constructeurs étant remportés, il reste quand même quelques enjeux pour le Grand Prix d’Abu Dhabi. Voici tout ce que vous devez savoir des 55 derniers tours de piste en 2019. 

Lors du dernier épisode…

Quel Grand Prix ce fut! Même deux semaines après la tombée du drapeau à damier, on ne s’est pas encore remis de nos émotions.

Le bulletin de notes et le podcast sur le Grand Prix du Brésil

Bottas pénalisé à Abu Dhabi

Valtteri Bottas devra partir de la dernière ligne, lors du Grand Prix d’Abu Dhabi. Le Finlandais a vu sa Mercedes recevoir de nouvelles pièces de son moteur, endommagé lors de la course au Brésil. Le vice-champion de la saison 2019 avait souffert d’un premier abandon de type mécanique pour la première fois depuis le Grand Prix d’Autriche 2018.

Avant l’épreuve à Yas Marina, Bottas était le seul pilote à ne pas avoir reçu de pénalités de grille, cette saison.

Latifi (officiellement) confirmé chez Williams

Un des secrets les biens moins gardés de la Formule 1 a été finalement révélé.

Le pilote canadien, Nicholas Latifi, a été officiellement annoncé comme pilote Williams pour la saison 2020. Le Montréalais d’origine remplacera Robert Kubica, qui pourrait combiner des programmes en F1 et en DTM (série de voitures de tourisme en Allemagne).

Latifi est présentement deuxième au championnat  des pilotes en Formule 2 et roule avec DAMS. Il devient le 32e pilote de l’écurie française à atteindre la F1, depuis la création du clan en 1988. De plus, il y aura deux Canadiens sur une année complète pour la toute première de l’histoire du Graal du sport auto.

Ô Canada!

Honda motoriste en F1 jusqu’en 2021 (minimum)

Honda a annoncé avoir prolongé son partenariat avec Red Bull Racing et Toro Rosso (prochainement AlphaTauri) jusqu’en 2021 minimum.

Le constructeur japonais s’est associé avec la famille Red Bull en 2018 (avec Toro Rosso en premier), après un retour en Formule 1 compliqué avec McLaren. Cette saison, Red Bull-Honda a obtenu trois victoires (Autriche, Allemagne et Brésil). Quant à l’écurie sœur, elle a eu le luxe de s’offrir deux podiums (Allemagne et Brésil).

Il est indéniable de dire que cela fait du bien de voir Honda revenir au sommet. Ce qui leur manquait, c’était la coopération de l’écurie, désavantageant McLaren dans le cas échéant. Si les progrès effectués au cours de la présente campagne peut amener Red Bull à revenir dans la lutte au championnat, on aura de biens meilleures batailles!

Le Grand Prix d’Abu Dhabi 2018

Bulletin de notes du GP d’Abu Dhabi

La dernière course de la saison 2018 de Formule s’était soldée avec la victoire du champion du monde, Lewis Hamilton. Sebastian Vettel et Max Verstappen ont complété le podium. Le début de l’épreuve fut marqué par un accrochage entre Romain Grosjean et Nico Hulkenberg. Ce dernier se retrouva à faire des tonneaux et à se retrouver coincé comme une vache (ses mots, pas les nôtres).

Il y a même eu quelques gouttelettes de pluie! Quelque chose de rare, à cette période de l’année, mais ce ne fut aucunement dérangeant pour les pilotes.

Le circuit

Situé au cœur de l’île artificielle de Yas, le circuit de Yas Marina comporte un mélange de virages moyennement rapides et de très longues lignes droites. Tout comme n’importe quelle piste conçue par Hermann Tilke, le circuit détient une signature. Il s’agit de la sortie des puits. Les véhicules passent en-dessous du premier virage, avant de revenir au troisième tournant. Aussi, ils roulent en-dessous d’une passerelle de l’Hôtel Yas Marina, qui s’illumine, la nuit venue.

Si les quatre premiers virages n’offrent pas tant d’action, c’est à partir du 5 que les pilotes peuvent attaquer. La longue ligne droite, entre l’épingle et le huitième virage, représente une occasion en or pour dépasser, grâce à la première zone de DRS. En cas d’échec, il y a toujours la deuxième zone qui suit après. Cependant, on ne retrouve pas de points d’attaque dans le troisième secteur, outre les tournants 11, 12 et 13.

Afin d’accommoder les téléspectateurs européens, le départ du Grand Prix d’Abu Dhabi a toujours débuté à 17 heures. Cela signifie que l’épreuve commence au coucher du soleil et se termine dans la pénombre. Ceci est l’autre signature de cette course.

Les pneus

Pour ce dernier Grand Prix de la saison, c’est pas mal jeu égal pour Mercedes et Ferrari. Seule différence: Lewis Hamilton et Charles Leclerc ont un train de pneus durs de plus que leurs coéquipiers.

Cette course à Abu Dhabi marque le retour des gommes C5, le composé le plus tendre de toute la gamme offerte par Pirelli.

Crédit: Pirelli

À surveiller

  • Le Grand Prix d’Abu Dhabi 2019 sera la dernière course de la décennie 2010.
    • Fernando Alonso était le tout premier vainqueur de cette décennie, lors de l’épreuve inaugurale de 2010, au Bahreïn.
  • Ferrari n’a jamais gagné à Yas Marina. Le meilleur résultat de la Scuderia est une deuxième place.
  • La lutte pour le troisième rang du classement des pilotes n’est pas terminée, mathématiquement.
    • Max Verstappen occupe ce troisième échelon (260 pts), ayant onze points de plus que Charles Leclerc et vingt de plus que Sebastian Vettel.
  • Même chose pour le sixième rang: Pierre Gasly et Carlos Sainz sont à égalité avec 95 points.
  • Il y a une belle bataille pour la cinquième place du championnat des constructeurs, entre Renault et Toro Rosso.
    • L’écurie française détient cette position (91 pts), alors que le club-école de Red Bull est derrière, avec 7 points de moins.
  • Le Grand Prix d’Abu Dhabi aura lieu le 1er décembre. C’est la première fois, depuis le GP d’Afrique du Sud 1963 (28 décembre), qu’une course a lieu lors du dernier mois de l’année civile.
  • Lewis Hamilton disputera son 250e Grand Prix en Formule 1
    • En complétant les 55 tours à Yas Marina, il deviendrait le deuxième pilote de l’histoire à avoir complété tous les tours d’une saison de F1. Michael Schumacher (2002) fut le premier.

Statistiques

Toutes les statistiques proviennent de STATS F1.

VICTOIRES

  • Pilotes: Lewis Hamilton (4)
  • Écurie: Mercedes (5)

PÔLES POSITIONS

  • Pilote: Lewis Hamilton (4)
  • Écurie: Mercedes (5)

MEILLEURS TOURS

  • Pilote: Sebastian Vettel (4)
  • Écurie: Red Bull (4)

PODIUMS

  • Pilote: Sebastian Vettel & Lewis Hamilton (7)
  • Écurie: Mercedes (9)

PILOTES SACRÉS CHAMPIONS DU MONDE À ABU DHABI

  • Sebastian Vettel (Red Bull): 2010
  • Lewis Hamilton (Mercedes): 2014
  • Nico Rosberg (Mercedes): 2016

Démarrez une conversation

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *