À propos

Bienvenue sur le Bulletin de F1, le blogue où nous donnons notre opinion sur l’actualité de la Formule 1.

Pourquoi un blogue sur la Formule 1? Eh ben, pourquoi pas? Le Bulletin F1 est un projet lancé par Abdou Sall, un inconditionnel de course automobile depuis plus de vingt ans. C’est en suivant des cours de WordPress, en octobre 2017, qu’il s’est décidé de créer du contenu pour partager sa passion pour les vroum-vroums. Or, il a maintenant deux blogues (l’autre étant Twitte ta vie, qui est personnel).

Quand il a demandé des avis sur un logo qu’il a créé, son ami et collègue de travail, Bryan Ouimet, lui a proposé ses services pour devenir le deuxième rédacteur. Abdou a alors accepté son aide.

Menus du site

Voici la structure du site bulletinf1.com:

billets d’humeur

Section où tous les textes d’opinion sur l’actualité de la F1 se retrouveront. Peu importe la nouvelle, nous réagirons. À chaque mercredi paraîtra une chronique appelée « Dix (tes) pensées ». Il s’agit de dix courtes réactions à dix nouvelles parfois passées sous le radar.

sur la ligne de départ

À chaque jeudi précédant un Grand Prix (à l’exception de l’Australie et de Monaco), on vous donnera tous les éléments à surveiller, quelques statistiques importantes (et inutiles) sur les pilotes, le circuit et la course. Un avant-course avant les avants-courses!

notes de course

Au lendemain de chaque Grand Prix, on reviendra sur les performances des vingt pilotes, en leur donnant un note globale sur 10.

Sur Twitter, Abdou donnera son étoile du match, sa déception et son moment cocasse de la course.

N’hésitez pas à nous laisser des commentaires, vos opinions sur l’actualité commentée (dans le respect, bien sûr) et à donner vos notes sur les courses. Soyez libre de partager le contenu à vos amis et à suggérer quoique ce soit. La porte est ouverte!

Bienvenue sur Le Bulletin F1.

Qui sont les auteurs?

Abdou Sall

IMG_6734
Un faux humoriste et un double champion du monde.

Fondateur du site Le Bulletin F1. Je finis actuellement ses études en communication appliquée à l’Université de Montréal. Comme mentionné plus haut, je tiens un blogue personnel (le lien est aussi plus haut). Amateur de Formule 1 depuis plus de vingt ans (j’en ai 25), il manque très rarement les courses. Le plus beau souvenir que j’ai relié à la catégorie reine de la course auto est d’avoir eu une photo et un autographe de Fernando Alonso, à ma deuxième maison au Circuit Gilles-Villeneuve, en 2016. Ça et le Grand Prix du Canada 2011, ce que je considère comme étant la plus belle course de ma vie.

Pilote préféré?
Jacques Villeneuve

Écurie préférée?
Bof, je n’en ai pas vraiment.

Circuit préféré?
Le Circuit Gilles-Villeneuve. Duh!

Grand Prix préféré (autre que celui du Canada…)?
Le Grand Prix d’Australie, parce que c’est la première course de la saison, sur un circuit vraiment cool.

Destination de rêve pour assister à une course de F1?
Austin et le magnifique Circuit of the Americas! Quelle belle ville!

Vous pouvez me suivre sur Twitter et sur Instagram. Jeux de mots pourris inclus.

Bryan Ouimet

Je me présente, Bryan Ouimet, éditeur pour le Bulletin F1. Je travaille avec Abdou au Parc Jean-Drapeau. J’étudie en soins préhospitaliers d’urgence, au Collège Ahuntsic dans le nord de Montréal (je suis un gars de banlieue… chuutttt) J’ai longtemps été fan de course. J’adore la vitesse, l’adrénaline et c’est difficile de me battre au karting. Je suis un gros dormeur, mais je me réveille en pleine nuit volontairement pour une raison seulement: écouter un Grand Prix à l’autre bout du monde!

Pilote préféré?
Mon pilote favori sera toujours Michael Schumacher mais je dois admettre que ces temps-ci, c’est Max Verstappen.

Écurie préférée?
Fervent fan de la Scuderia Ferrari depuis mon tout jeune âge, j’ai toujours adoré la Formule 1. Cela allait de soi!

Circuit préféré?
Je dois admettre aussi que je suis, aucunement original sur mon choix de circuit favori. Mon Circuit coup de cœur est évidement le circuit Gilles-Villeneuve.

Destination de rêve pour assister à une course de F1?

Le Grand Prix où je désirerais aller serait celui d’Allemagne!